Cet ingénieur en électronique titulaire d'un MBA connaît bien les structures fédérales à l'interface entre le secteur public et le secteur privé grâce à ses anciennes fonctions de direction à Sunrise et Swissgrid. «La possibilité d'organiser la numérisation dans le système éducatif» l'a motivé à faire un pas professionnel dans le domaine de l'éducation. Il parle couramment l'allemand, le français et l'anglais.

Au sein de la direction d'Educa, composée d'un comité de cinq personnes, Reto Schwendimann assume la responsabilité de tous les processus opérationnels ainsi que du développement de l'environnement de travail numérique. Alan Moran reste responsable du développement de l'architecture du système et du portefeuille numérique de l'agence spécialisée. Au sein du secrétariat Edulog, Reto Schwendimann reprend la responsabilité de l'ensemble des opérations. En tant que chef de projet, Michael Jeitziner reste l'interlocuteur principal pour tous les fournisseurs d'identité et de services.

Reto Schwendimann